SITE MIS À JOUR LE :
2 novembre 2005

ACCUEIL
MANDAT
ATTRIBUTIONS
MÉMOIRES
NOUVELLES
MEMBRES
SOLLICITATION DE
            COMMENT

NOUS JOINDRE


ENGLISH

THOMAS I.A. ALLEN, Q.C.

BRIAN E. BAYLEY

DONALD W. BLACK, C.M.

PROFESSOR JOHN C. COFFEE, JR.

PASCALE ELHARRAR

STANLEY H. HARTT, O.C (membre du groupe de travail, avril 2006 à septembre 2006)

THOMAS EDWARD KIERANS, O.C.

ROBERT J. PRITCHARD

MICHAEL WILSON, O.C. (membre du groupe de travail, août 2005 à février 2006)

 

Thomas I.A. Allen, Q.C.                       RETOUR AU DÉBUT

M. Allen conseille de nombreuses sociétés sur leurs affaires institutionnelles, la gouvernance d’entreprise et les restructurations et participe depuis des années à diverses grandes opérations telles que des fusions, des acquisitions et des aliénations ainsi que des transactions entre parties liées. En matière de financements publics et privés, il conseille des preneurs fermes canadiens et étrangers ainsi qu’un grand nombre d’émetteurs nouveaux et bien établis.

Dans le domaine du règlement amiable des litiges, M. Allen a été conseiller de parties en arbitrage à de multiples occasions, y compris pour des sociétés de services publics étrangères, et il est intervenu comme arbitre et médiateur dans des différends commerciaux impliquant des parties canadiennes et étrangères. Il a notamment été président et membre de comités d’arbitrage ainsi que seul arbitre dans un nombre important de différends commerciaux notoires de façon ponctuelle et sous les auspices de la Chambre de commerce internationale et de la LCIA. M. Allen est intervenu comme médiateur dans de nombreux litiges commerciaux.

La vaste expérience du droit des sociétés et des valeurs mobilières de M. Allen, et ses antécédents professionnels qui comprennent de nombreuses années comme haut dirigeant d’une grande banque d’investissement et d’affaires canadienne, ainsi que ses fonctions actuelles de président d’une banque d’investissement canadienne lui confèrent des qualités uniques pour arbitrer des dossiers internationaux de nature commerciale ou qui touchent le secteur des services financiers.

Pendant toute sa carrière en droit et dans le secteur des banques d’investissement, M. Allen a joué un rôle moteur dans l’élaboration de politiques.

Antécédents professionnels

M. Allen est fellow du Chartered Institute of Arbitrators (Londres, Angleterre). Il est aussi ancien président du Conseil de surveillance de la normalisation comptable du Canada et ancien membre du Conseil consultatif du Bureau du surintendant des institutions financières du Canada. Il a présidé le Comité sur le financement des sociétés de l’ACCOVAM et a siégé à son conseil d’administration en tant que représentant du public ainsi qu’à son comité exécutif.

M. Allen donne souvent des conférences sous l’égide de divers organismes sur des sujets touchant le secteur des placements.

M. Allen a présidé le Comité Allen formé par la Bourse de Toronto pour examiner l’information continue des sociétés ouvertes canadiennes et déterminer si cette information était adéquate et pour établir si des recours additionnels, comme la responsabilité civile, devaient être offerts aux participants du marché secondaire qui sont lésés par une information fautive. Il a aussi été membre du Comité Zimmerman chargé par l’ACCOVAM d’examiner certains aspects des lois régissant les offres publiques d’achat au Canada.
M. Allen a été membre du « comité de personnes averties » formé par le ministre canadien des Finances pour examiner la structure de réglementation du secteur des valeurs mobilières au Canada et préside actuellement le Groupe de travail pour la modernisation de la réglementation des valeurs mobilières au Canada.

M. Allen est membre du conseil d’administration de diverses sociétés ouvertes dont Bema Gold Corporation, Geac Computer Corporation Limited, YM BioSciences Inc. et Middlefield Bancorp Limited. Il est aussi un ancien membre du conseil d’administration du Mount Sinai Hospital à Toronto.

Études

LL.B. (University of Western Ontario, 1963)
B.A. (University of Western Ontario, 1960)

Brian E. Bayley                       RETOUR AU DÉBUT

Brian E. Bayley est président et chef de la direction de Quest Capital Corp., société inscrite à la Bourse de Toronto sous le symbole QC. Quest est une banque d’affaires qui se concentre sur le crédit-relais et le financement hypothécaire ainsi que sur les services de financement des sociétés. Quest a pour principale vocation d’offrir des prêts commerciaux garantis par des actifs à des sociétés des secteurs de l’exploitation minière, du pétrole et du gaz, de la fabrication et de l’immobilier.

Donald W. Black, C.M.                        RETOUR AU DÉBUT

Donald Black est président délégué du Conseil et chef de la direction de Greystone Capital Management Inc.

M. Black est né et a grandi à Regina où il a fait ses études ainsi que toute sa carrière, couronnée de succès, distinguée et diversifiée, dans le monde des affaires et le secteur communautaire.

La carrière professionnelle de M. Black a débuté chez Houston Willoughby (qui fait aujourd’hui partie de RBC Dominion valeurs mobilières) en 1966. Il y a gravi les échelons pour devenir président et chef de l’exploitation à l’âge de 32 ans. En janvier 1983, un mois avant son 36e anniversaire, il passe dans le secteur public, travaillant pendant près de trois ans comme président et chef de la direction de Saskatchewan Government Insurance.
En 1985, M. Black retourne dans le secteur privé pour devenir chef de la direction de Pioneer Life Assurance Company. Après la vente de Pioneer Life en 1990, sa passion de l’automobile le pousse à acheter un établissement concessionnaire qu’il vendra en 1992.

C’est un coup de chance qui ramène M. Black dans le secteur des services financiers. Au moment où il vendait sa concession automobile, Greystone Capital cherchait une nouvelle tête dirigeante. Donald Black a été nommé président et chef de la direction de Greystone en mars 1992. Sous sa gouverne, le chiffre d’affaires de Greystone a été multiplié par plus de 15 et l’actif géré par plus de 6 pour atteindre 25 milliards de dollars, ce qui fait de la société le neuvième gestionnaire d’actifs de caisses de retraite au Canada.

Donald Black a été administrateur de multiples sociétés ouvertes et fermées, associations sectorielles et organismes de bienfaisance. Il siège actuellement au conseil d’administration de TGS North American REIT et de Investment Saskatchewan Inc.; il préside le conseil de la Fondation fiduciaire canadienne de bourses d’études et est administrateur, représentant du public, de l’Association canadienne des courtiers en valeurs mobilières.

Il continue de participer activement à la vie de la collectivité en qualité de vice-président du Conseil d’administration de la Government House Foundation of Saskatchewan, de président en Saskatchewan de la campagne de financement nationale « That All May Read » de l’INCA, d’administrateur du Centre du patrimoine de la GRC, de président d’honneur de la campagne de financement United Way of Regina Leadership, de co-président honoraire du Tomorrow Fund et de président du comité de patronage du Lieutenant Governor's Centennial Gala.
Donald Black a été fait membre de l’Ordre du Canada en 2002. En 2003, il a reçu la Médaille du Jubilé de la Reine Elizabeth II et en 2005, la Saskatchewan Centennial Medal et un prix Saskatchewan Distinguished Service Award.

 

Professor John C. Coffee, Jr.                        RETOUR AU DÉBUT

John C. Coffee, Jr est professeur de droit à la Chaire Adolf A. Berle de la faculté de droit de l’Université Columbia et administrateur de son centre de la gouvernance d’entreprise. Il est fellow de la American Academy of Arts and Sciences et a de multiples fois figuré sur la liste des 100 avocats les plus influents en Amérique dressée par le National Law Journal.

M. Coffee a été membre du Conseil consultatif juridique du New York Stock Exchange, du Conseil consultatif juridique de la NASD, du Comité de réglementation du marché de la NASD et du Conseil consultatif économique du Nasdaq. Il a été rapporteur du American Law Institute pour son initiative PRINCIPLES OF CORPORATE GOVERNANCE: Analysis and Recommendations, membre du Comité consultatif de la SEC sur les processus de formation de capital et de réglementation et président de la Section on Business Associations de l’Association of American Law Schools.

M. Coffee est l’auteur ou le responsable de plusieurs recueils de jurisprudence sur les sociétés, la réglementation des valeurs mobilières, les offres publiques d’achat et la constitution et le financement des sociétés, dont Cases and Materials on Securities Regulation, Coffee et Seligman (9e édition, 2000), Case and Materials on Corporations Choper, Coffee et Gilson (6e édition 2004), Business Organization and Finance, Klein et Coffee (9e édition 2004), et Knights, Raiders and Targets: The Impact of the Hostile Takeover Coffee, Lowenstein, et Rose-Ackerman (Oxford University Press 1988). M. Coffee a aussi été professeur invité des facultés de droit de Harvard, Stanford, Michigan et Virginia et de plusieurs autres facultés de droit étrangères et il a commencé sa carrière d’enseignant au Georgetown University Law Center. Selon un sondage récent, M. Coffee est le professeur de droit le plus cité dans les études de droit dans les domaines combinés du droit des sociétés, du droit commercial et du droit des affaires. Avant d’entrer dans l’enseignement, il a pratiqué le droit des sociétés comme avocat au sein du cabinet Cravath, Swaine & Moore à New York City. Il est diplômé de la Yale Law School et du Amherst College.

En 2005, un site Internet bien connu consacré au droit et au journalisme – www.lawdragon.com – a publié sa liste des 500 avocats les plus importants aux États-Unis. M. Coffee y figurait.

 

Jill Denham                        RETOUR AU DÉBUT

Jill Denham était récemment vice-présidente du Conseil, Marchés de détail, CIBC (2001-2005), une entreprise de plus de 19 000 employés qui offre des services financiers à quelque neuf millions de particuliers et 470 000 petites entreprises au Canada.

Mme Denham est entrée au service de Wood Gundy en 1983 en qualité de vice-présidente adjointe, Financement des sociétés et a été promue vice-présidente en 1986 et directrice générale en 1987. Jill Denham est devenue vice-présidente et directrice générale de la division banque d’affaires de CIBC Wood Gundy Capital en 1990 puis présidente de cette division en 1992. Pendant les années 1990, Mme Denham a dirigé les activités bancaires de CIBC Wood Gundy à Londres, en Angleterre, et le secteur de Banque commerciale au Canada.

Le Financial Post a classé Jill Denham parmi les 50 femmes les plus influentes au Canada des trois dernières années. En 2004, US Banker l’a classée huitième cadre bancaire féminine la plus influente en Amérique du Nord. Jill Denham est administratrice du Conseil de la SickKids Foundation et de la Fondation canadienne de recherche sur le cancer de la prostate.

Mme Denham détient un baccalauréat ès arts de l’école d’administration de la University of Western Ontario et un MBA (Baker Scholar) de la Harvard Business School.

Mme Denham est mariée et a trois enfants.

 

Pascale Elharrar                       RETOUR AU DÉBUT

Pascale Elharrar est vice-présidente et conseillère juridique, Service juridique de BMO Marchés des Capitaux/BMO Nesbitt Burns (« BMO »), une des premières sociétés de placement du pays. Elle dirige l'équipe juridique de BMO au Québec et est principalement responsable des litiges civils et réglementaires concernant les valeurs mobilières. Avant d'entrer chez BMO en 2001, elle a pratiqué le droit dans les domaines du commerce et des valeurs mobilières au sein du cabinet Bélanger Sauvé. Mme Elharrar donne des conférences sur les questions de droit et de conformité à la réglementation intéressant le secteur des placements.

Mme Elharrar détient un baccalauréat ès art (distinction) de l'Université Concordia et un baccalauréat en droit (Prix Martineau) de l'Université de Montréal. Elle siège au Conseil d'administration de l'Association de droit Lord Reading.

Stanley H. Hartt, O.C                       RETOUR AU DÉBUT
(Task Force Member, April 2006 to September 2006)

Stanley Hartt est président du Conseil de Citigroup Global Markets Canada Inc. dont le siège social est à Toronto. Avant d'entrer chez Citigroup, il a été président du Conseil, président et chef de la direction de la Corporation Campeau (devenue par la suite O&Y Properties Corporation) de 1990 à 1996. De 1989 à 1990, il a été chef de cabinet au Bureau du Premier ministre. Pendant la période de 1985 à 1988, il était sous-ministre, au ministère des Finances. De 1965 à 1985, il a été associé du cabinet d'avocats Stikeman Elliott.

Né à Montréal, il détient un baccalauréat ès arts avec distinction obtenu en 1958 et une maîtrise obtenue en 1961 ainsi qu'un baccalauréat en droit obtenu en 1963, tous de l'Université McGill. Il siège actuellement au Conseil d'administration de Citibank Canada et de Citigroup Global Markets Canada Inc.

Thomas Edward Kierans, O.C.                        RETOUR AU DÉBUT

Thomas Edward (Tom) Kierans est président du Conseil de CSI Global Education Inc. et de la Fondation pour le journalisme canadien. Il a été président du Conseil de l’Institut canadien de recherches avancées, « université de recherche sans murs » du Canada, et dirige les programmes de recherche fondamentale en sciences sociales et naturelles.

La longue carrière de M. Kierans a commencé chez Nesbitt, Thomson and Company (1963-1974), où il est devenu vice-président, administrateur et principal apporteur de capital responsable des études financières, de la négociation, des ventes et des opérations de syndication. De 1974 à 1979, chez Pitfield, Mackay, Ross and Company, il est premier vice-président, administrateur et principal apporteur de capital, spécialisé dans le financement des sociétés d’utilité publique ouvertes et fermées et le financement des gouvernements. Chez McLeod Young Weir (devenue plus tard Scotia McLeod), il est président (1979-1989). Il assume ensuite les fonctions de président et chef de la direction du C.D. Howe Institute, le plus grand institut de politique publique indépendant et non partisan du Canada de 1989 à 1999.

M. Kierans est administrateur de la Société Financière Manuvie, de la Fondation du Mount Sinai Hospital de Toronto, de Mount Sinai Hospital Research, de Téléglobe, de Télésat Canada, de Lazard Canada Corporation, de Petro-Canada (dont il a aussi été président du Conseil de 1996 à janvier 2000) et d’IPSCO (dont il a été président du Conseil deux fois). Il a été membre du Conseil consultatif de Westwind Partners et de BCE, président du conseil du Toronto International Leadership Centre for Financial Sector Supervision. De plus, il siège au conseil d’administration de plusieurs sociétés canadiennes fermées.

M. Kierans est ou a été membre de divers organismes tels que le Business Council on National Issues, le Forum des citoyens sur l’avenir du Canada (Commission royale), le Comité sur la gouvernance d’entreprise de la Bourse de Toronto, le York University Faculty of Administrative Studies Advisory Council, le Ontario Hospital Association Governance Leadership Council et le Social Sciences and Humanities Research Council. Il a été président du conseil du Musée royal de l’Ontario, du Comité consultatif sur la Confluence énergétique du gouvernement fédéral du Canada, du Conseil économique de l’Ontario et de United Way of Greater Toronto, a été administrateur de l’Institut de recherches en politiques publiques et du Writers' Development Trust. Il a enseigné à la School for Policy Studies, de Queen's University, et contribue fréquemment à des revues de politique publique canadienne.

Tom Kierans est né à Halifax (Nouvelle-Écosse); il obtient un baccalauréat ès Arts spécialisé en économie et en sciences politiques de l’Université McGill en 1961, puis, en 1963, le diplôme de Masters of Business Administration de la University of Chicago. Il est aussi titulaire d’un doctorat honoris causa en droit du Royal Roads Military College et a été fait officier de l’Ordre du Canada en 2000.

Tom Kierans est marié à la journaliste Mary Louise Janigan et est le père de Renata Anne et Julia Alexandra. Dans ses loisirs, il apprécie la littérature, l’histoire, la plongée sous-marine, la bicyclette et la randonnée pédestre et alpine.

 

L. Jacques Ménard, O.C.                        RETOUR AU DÉBUT

L. Jacques Ménard est président du Conseil de BMO Nesbitt Burns, une des plus grandes sociétés de placement du pays. Il est aussi président de BMO Groupe financier, Québec. À ce titre, il supervise les activités de BMO Banque de Montréal, de ses filiales et de plus de 170 succursales et 5 000 employés dans la province.

La liste des organismes qui ont fait appel aux aptitudes de M. Ménard comme administrateur est impressionnante. Il est actuellement administrateur de Bowater Incorporated, du Conseil canadien sur la reddition de comptes (CCRC), de l’Institut de cardiologie de Montréal, de l’Orchestre symphonique de Montréal et des Alouettes de Montréal.

Ancien président du Conseil d’Hydro-Québec (1996–2001), de la Bourse de Montréal, de Trans-Canada Options Corporation et de l’Association canadienne des courtiers en valeurs mobilières, M. Ménard a aussi siégé à titre d’administrateur aux Conseils de Gaz Métro, de Rona inc. et de plusieurs autres organismes du secteur des banques d’investissement au sein duquel il œuvre depuis plus de 30 ans. Il est actuellement membre du Comité consultatif (section du Québec) de l’Institut des administrateurs de sociétés et membre associé du Conseil d’administration des Réseaux canadiens de recherches en politique publique inc.

Au fil des ans, M. Ménard a aussi évolué au sein de divers organismes socio-économiques. Actuellement gouverneur du Conseil du patronat du Québec, il a été président et président du Conseil de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (1989–1991) ainsi que membre du Conseil économique du Canada.

Reconnu pour son engagement dans la collectivité, M. Ménard est actuellement co-président de la campagne de financement Grandir en Santé de la Fondation de l’Hôpital Sainte-Justine et président d’honneur d’EPOC MONTREAL, un organisme qui permet à des jeunes de milieux défavorisés d’avoir accès à une formation essentielle à leur réinsertion sociale. Il siège également au Conseil consultatif international de l’École des HEC de Montréal et au Conseil d’administration de la Fondation Macdonald Stewart. M. Ménard a été, pendant plusieurs années, administrateur de Centraide du grand Montréal et co-président de sa campagne de financement en 1992. Il a aussi été président de l’Ordre des jeux du Québec en 1994.

En 1993, en hommage à son profond engagement social, la faculté de commerce et d’administration de l’Université Concordia lui a décerné son Prix de distinction pour ses réalisations professionnelles et son apport exceptionnel à la collectivité. En février 2002, la faculté d’administration de l’Université McGill reconnaissait ces mêmes qualités en lui remettant son Prix de gestion. En mai 1995, la Canadian Friends of Hebrew University de Jérusalem lui a décerné son prix Scopus en reconnaissance de son leadership dans la collectivité, le monde de l’éducation et le milieu des affaires. En juin 2001, la faculté d’administration de l’Université de Sherbrooke lui avait attribué un doctorat honoris causa. En avril 2005, la Fédération des Chambres de commerce du Québec a souligné les engagements sociaux de M. Ménard en lui remettant le prix du mérite en philanthropie.

M. Ménard est officier de l’Ordre du Canada.

 

Colleen J. Moorehead                        RETOUR AU DÉBUT

Ancienne présidente de E*TRADE Canada et ancienne vice-présidente et directrice générale de E*TRADE Financial Global Corporate Services.

En qualité de présidente de E*TRADE Canada, Colleen Moorehead a joué un grand rôle dans la transformation du marché des placements au Canada, changeant la manière dont les épargnants et les investisseurs institutionnels gèrent leurs placements. Sous sa direction, E*TRADE Canada a régulièrement été classée « première société de courtage en ligne au Canada pour les négociateurs actifs et investisseurs sérieux » par Gomez Advisors.

Mme Moorehead a aussi été vice-présidente et directrice générale de E*TRADE Financial Global Corporate Services. Dans ces fonctions, elle a dirigé une équipe qui soutenait plus de 2 200 sociétés dans l’administration des régimes d’actionnariat et la conformité à la réglementation et a aidé 1,4 million d’employés à comprendre régime d’actionnariat et à y accéder.

Avant d’entrer chez E*TRADE, Mme Moorehead était vice-présidente et directrice générale de Marchés mondiaux CIBC où elle a dirigé le service des produits liés aux taux d’intérêt et taux de change. Elle a aussi occupé divers postes de gestion d’importance croissante dans de grandes sociétés de courtage dont Wood Gundy et Merrill Lynch & Moss Lawson.

Colleen Moorehead a été co-fondatrice de « The Judy Project, an Enlightened Leadership Forum for Executive Women » à la Joseph Rotman School of Management de l’Université de Toronto et en est actuellement une des dirigeantes. Elle a siégé ou siège aussi à de nombreux conseils d’organismes professionnels et communautaires, dont l’Initiative canadienne pour le commerce électronique, Covenant House Toronto, le Comité de politique de la TSX, l’Association canadienne des courtiers en valeurs mobilières et Stratford Summer Music.

Mme Moorehead détient un baccalauréat spécialisé en administration des affaires de l’Université Wilfrid Laurier et est actuellement domiciliée à Toronto avec son mari et ses deux fils.

Robert J. Pritchard                        RETOUR AU DÉBUT

Robert J. Pritchard est administrateur de Taylor Gas Liquids Ltd., commandité de Taylor NGL Limited Partnership, depuis décembre 2000 et en est aussi président et chef de la direction.

M. Pritchard avait auparavant été vice-président, Expansion commerciale de Solex Energy Inc., le prédécesseur de Taylor. Il est entré au service de Solex en 1995 en qualité de directeur de l’expansion commerciale. Pendant son mandat, Solex a acheté l’usine d’extraction Younger située à Taylor (Colombie-Britannique) et a créé une société ouverte avec l’actif en 1996 sous le nom de Taylor Gas Liquids Fund, le prédécesseur de Taylor NGL Limited Partnership.

Depuis 1996, Solex a investi au-delà de 70 millions de dollars dans l’agrandissement et la modernisation de ses installations dans le cadre d’une stratégie active d’expansion commerciale. En plus de l’exploitation de l’usine Younger, Solex a aussi activement acquis et vendu des actifs pétroliers et gaziers pour un total de 145 millions de dollars. Ces actifs ont appartenu et étaient exploités par Solex et comprenaient le gisement pétrolier Kakwa, celui de Nipisi, les pipelines de collecte de gaz naturel et infrastructure de la région de Pass Creek et le pipeline de gaz naturel de la région de Windfall.

Avant d’entrer au service de Solex, M. Pritchard était employé de la Compagnie des pétroles Amoco Canada Ltée à Whitecourt (Alberta) en qualité de directeur, région de West Whitecourt, responsable de l’exploitation de l’usine de West Whitecourt et des gisements de gaz de Windfall et de Pine Creek. L’usine de West Whitecourt est une des plus grandes installations de traitement de gaz acide en Alberta, avec une capacité autorisée à l’entrée de plus de 400 millions de pieds cubes par jour.

Au cours de ses 15 années de carrière chez Amoco, M. Pritchard a occupé divers postes de direction à Calgary, dont celui de directeur des ressources naturelles, région de West Whitecourt et divers mandats de supervision du Groupe d’ingénierie dans l’exploitation et les études techniques des gisements. M. Pritchard a aussi occupé divers postes au centre de recherche d’Amoco à Tulsa (Oklahoma) et travaillé dans les bureaux régionaux d’Edmonton et d’Elk Point (Alberta) en se concentrant sur la production de pétrole lourd et les études techniques de gisement.

 

Michael Wilson, O.C.                        RETOUR AU DÉBUT
(membre du groupe de travail, août 2005 à février 2006)

Michael Wilson est président du Conseil d’UBS Canada, responsable de la supervision des activités de banque d’investissement, de gestion de caisses de retraite et de gestion de patrimoine de cette importante institution financière mondiale au Canada. Avant d’entrer chez UBS en juillet 2001, Michael Wilson était responsable du secteur de gestion des actifs institutionnels de RBC Groupe Financier. Il a aussi été vice-président du Conseil de RBC Dominion valeurs mobilières, responsable des relations avec les grands clients et des conseils aux sociétés et administrations canadiennes et internationales. Il a détenu divers portefeuilles ministériels dont celui des Finances, de l’Industrie, des Sciences et de la Technologie et du Commerce international au sein du gouvernement du Canada. M. Wilson est administrateur de BP p.l.c. et de la Financière Manuvie. Il est un membre actif d’organismes communautaires au Canada et aux États-Unis et préside le Conseil canadien des sociétés publiques-privées et la Coalition canadienne pour une bonne gouvernance. M. Wilson est officier de l’Ordre du Canada.